Oh Land, la pop venue du nord

Oh Land est la nouvelle chanteuse pop à suivre. Elle sort son deuxième album éponyme le mois dernier nous dévoilant son univers pétillant. Cette danoise de 25 ans, issue d’une famille d’artistes (son père est compositeur et sa mère chanteuse d’opéra) est passée des scènes de ballets à celles de la  pop  pour notre grand plaisir. 

Le clip de « Gun of the Sun »

Un vrai délice d’écouter cette album frais réalisé par McCracken (Depeche Mode, Beyoncé) et Dan Carey (The Kills, Franz Ferdinand). Une voix sensuelle posée sur des beats entrainants voici la recette réussie d’ Oh Land. On pourrait presque ajouter envoutante à l’écoute du titre « White nights » et dansante pour le superbe « Sun of the Gun ».

Un album qui nous change des musiques-voix electro trafiquées afin de nous laisser découvrir une artiste qui s’implique  réellement « de  [ses] textes à [ses] tenues » confie-t-elle dans une interview pour 20minutes. 

Certes certains trouveront une ressemblance avec les mélodies de l’australienne Micky Grenn mais Oh Land joue moins sur les rythmes elecrtro-pop distillés sur le dernier album de Micky Green pour laisser place à une musique où voix et instruments s’entremêlent harmoniquement.

Oh Land en acoustique avec le titre « Rainbow »

 

 

A.D


Cocoon ou l’art d’être Unique.

Cocoon, jusqu’où nous surprendra t-il ?

Le 24 mai 2011, nous l’avons tous (ou presque) découvert ensemble, le duo français Cocoon nous dévoile une reprise folk-rock d’un titre R’n’B : American Boy d’Estelle.

Ce titre enregistré en featuring de Kanye West fut n°3 des charts français en 2008, et multi diffusé dans les clubs la même année. Si l’alliance du Rn’B et de électro avait fait sensation cette année-là, la guitare et la batterie de Cocoon pourraient faire sensation en cette année 2011…

3 minutes et 45 secondes dans lesquelles Mark Daimail et Morgane Imbeaud vous projetteront dans un univers tout aussi volupté et poétique à la fois, mais surprenant ! Surprenant par la mélodie -remarquablement adaptée-  et originale par les codes« cheap » du rap : les palmiers, Hollywood, le champagne, la limousine (et accompagnés d’un singe!)…

Etonnant me direz-vous , mais ça marche!

Vérifiez par vous-même, le résultat s’avère en effet, efficace et accrocheur.

Cocoon est en tournée actuellement dans toute la France, présent aux Solidays ce 26 juin, il sera parmi nous  à Musilac le 16 juillet.

Enora Thomas.

Les Red Hot Chili Peppers , inspirés par les Stones …

Lors d’une interview menée par le magazine américain Rolling Stone, le chanteur du groupe Anthony Kiedis a révélé que les Rolling Stones avaient été leur grande source d’inspiration pour un tout nouveau projet, qui n’est pas des moindres…

Il s’agit d’un retour fulgurant avec un nouvel album I’m With You, enregistré sous l’égide de Rick Rubin. Ce disque succédera à Stadium Arcadium, paru en 2006. Il s’agira du premier album des Red Hot Chili Peppers avec leur nouveau guitariste, Josh Klinghoffer, remplaçant de John Frusciante, parti en 2009. Les membres du groupe disent avoir particulièrement écouté les albums Exile on Main Street et Tatoo You de la bande de Mick Jagger lors des séances de travail d’enregistrement.


Une tournée pour ce groupe,se profile à l’horizon avec ce nouveau disque. Certains disent qu’elle pourrait investir le Palais omnisports de Paris Bercy pour deux soirées en octobre avant de se lancer dans une tournée d’été des stades en 2012…

Enora Thomas

« Noir Désir »,la consécration.

Noir Désir. Ce nom ne laisse personne indifférent …. En effet , ce groupe » phare » est sans nul doute l’un des meilleurs groupes de rock français au destin pour le moins tragique mais pourtant à l’œuvre mémorable.

Noir Désir fait parti de ces groupes qui ont su hériter des influences anglo-saxonnes de la part des Beatles, d’AC/DC, des Doors, des Clash  … Et ça marche, car Noir Désir attise des fans de rock bien fiers de pouvoir dire : « le rock français n’est pas un mythe, il existe! ». Il faut noter que Noir Désir cultive aussi beaucoup d’influences dans la littérature, chez Prévert, Edgar Allan Poe, Verlaine, Shakespeare, Lewis Caroll … On sent un vrai travail d’écriture au niveau des paroles des chansons, la plupart écrites par Cantat, ce qui donne un aspect poétique non-négligeable et très apprécié.

Cependant, un mardi 30 novembre 2010, Denis Barthe, le batteur, a annoncé la fin de l’activité du groupe. « Noir Désir, c’est terminé. (…) On ne va pas maintenir Noir Désir en respiration artificielle pour de sombres raisons », a déclaré le musicien au quotidien Le Monde. Un destin tragique pour ce groupe qui s’éteint donc en cette fin d’année 2010…

Cette information a été faite suite au départ du guitariste Serge Teyssot-Gay, indiqué la veille dans un communiqué justifiant son choix par des « désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années ».

Aujourd’hui , le mythe de Noir Désir nous prouve le contraire et continue d’exister!

La preuve : Le Forum de Vauréal (95) lui offre un hommage, jeudi 9 juin 2011 à 20h30.

Let’s Roll !

Enora Thomas.

de Jack Johnson Cherry Picker

The Place to Be: Coachella

Coachella est l’un des plus stylé des festivals des Etats-Unis ! Pourquoi ?

Tout d’abord parce que chaque année la programmation est au TOP !  Sur 3 jours, un défilé d’artistes – tous autant performant les uns que les autres – fait le show sur scène. Des Strokes à Cee-Lo-Green en passant par Bloody Beetrots, une ribambelle de groupes influents a performé le week-end du 15 avril dernier. Voir la programmation (une tuerie)

Coachella c’est aussi… un défilé. Bimbos, punk, fashionistas, Bobos, tous sont là et proposent leurs tenues les plus extravagantes. Un street style condensé relayé par de nombreux sites ****.

Troisième ingrédient : le décor de rêve. Situé dans le désert californien, Coachella apparaît un oasis paradisiaque. Sous une chaleur printanière avoisinant les 28°, on se laisse emporter par cette vague de bien être sur fond de Black Keys devant un coucher de soleil…

Pas que de la musique. En effet, dans le cadre du Creators Project, réalisé en partenariat avec Intel et Vice, plusieurs manifestations des nouvelles technologies* ont été organisées. Exemple assez bluffant avec cette chorégraphie de robots danseurs.

Une expérience mémorable  qui a quand même un prix : 300$ (soit environ 210euros)

* des trucs de geek quoi !

A.D